Effets oculaires

L'œil est susceptible aux rayonnements puisqu'il reçoit peu de sang et peut difficilement dissiper la chaleur. (IEGMP, 2000). En plus, il n'a pas toujours la même protection osseuse que le crâne assure au cerveau.

Les études sur les effets de l'exposition RF sur les animaux ont été largement négatives, malgré le fait que la plupart des études utilisaient un niveau d'exposition grandement supérieur à celui produit par les téléphones cellulaires (Carpenter, 1979; Guy et al. 1980; Kamimura, 1994; Kues, 1994). Kues a montré des lésions de la cornée et de la perméabilité vasculaire de l'œil (Kues, 1985, 1992, 1992a), observées avec un champ modulé de 2,45 GHz avec un DAS dans l'œil de 1,3 à 3,9 W/kg. Trois expositions de 4 heures ont été administrées. Ces changements ont été modifiés avec des médicaments ophtalmiques comme le maléate de timolol et la pilocapine en prétraitement. L'occurrence des effets observés était réduite à 0,26 W/kg. Kamimura (1994) n'a pas observé ces changements, même s'ils ont utilisé une exposition avec des ondes continues, à la place d'ondes modulées. Kues (1999) n'a observé aucun effet oculaire chez le lapin ou le singe après une exposition simple ou répétée à 10 mW/cm2 d'une source d'ondes continues de 60 GHz et Lu (2000) n'a détecté aucun dommage oculaire chez le singe Rhésus après une exposition à des micro-ondes de 1,25 GHz. Ces derniers suggèrent que les changement de la rétine observés dans l'étude de Kues' 1992 peuvent être dus à la technique de fluorophotométrie utilisée ainsi qu'à l'usage répété de kétamine comme anesthésiant. Kojima (2004) a montré que les changements dans le cristallin, provoqués par une exposition à des rayonnements RF d’un DAS élevé, étaient beaucoup plus prononcés chez les lapins anesthésiés que chez les animaux non anesthésiés, notant par ailleurs que la température intra-oculaire était également beaucoup plus élevée chez les lapins anesthésiés. Le même groupe (Hirata, 2006) a confirmé ce résultat et noté qu’un modèle informatique de l’animal donnait des résultats assez compatibles à ceux obtenus sur les animaux vivants. Ye (2002) a découvert des changements dans le cristallin de lapins exposés à des rayonnements micro-ondes de 5 ou 10 mW/cm² à une fréquence de 2450 MHz pendant 3 heures.

Après avoir exposé des cristallins de bovins à une fréquence de 1,1 GHz (2 mW), pendant 36 heures, Dovrat (2005) a constaté une altération de la fonction optique. Des changements au niveau microscopique, différents des cataractes associées à la hausse de la température, ont aussi été rapportés.

Flyckt (2007) a utilisé un équivalent anatomique détaillé de l’œil humain et de l’orbite, insérés dans un modèle de la tête entière, pour évaluer les DAS et les hausses de température à l’intérieur de l’œil, durant l’utilisation d’un téléphone cellulaire. Leurs résultats laissent croire que les hausses maximales de température à l’intérieur de l’œil sont trop faibles pour causer des effets nocifs.


Elder (2003) a publié une revue complète sur ce sujet.

De plus amples recherches semblent justifiées.

Références:

Auteurs

Dovrat A, Berenson R, Bormusov E, Lahav A, et al. (2005)
Titre
Localised effects of microwave radiation on the intact eye lens in culture conditions.
Journal
Bioelectromagnetics 26:398-405.
Sommaire


Authors
Flyckt VMM, Raaymakers BW, Kroeze H, Lagendijk JJW (2007):
Title
Calculation of SAR and temperature rise in a high-resolution vascularized model of the human eye and orbit when exposed to a dipole antenna at 900, 1500 and 1800 MHz. 
BJournal
Phys. Med. Biol. 52: 2691-2701.
Go to summary

Auteurs
Kamimura Y, Saito K-I, Saiga T, Amenyima Y. (1994)
Titre
Effect of 2.45 GHz microwave irradiation on monkey eyes.
Journal
IEICE Trans Commun. E77-B: 762-765.
Sommaire

Auteurs
Kojima M, Hata I, Wake K, Watanabe S-i, et al. (2004)
Titre
Influence of anesthesia and temperature in rabbit eyes exposed to microwaves.
Journal
Bioelectromagnetics 25:228-233.
Sommaire>


Auteurs
Hirata A, Watanabe S, Kojima M, Hata I, et al. (2006)
Titre
Computational verification of anesthesia effect on temperature variations in rabbit eyes exposed to 2.45 GHz microwave energy.
Journal
Bioelectromagnetics 27:602-612.
Sommaire>


Auteurs

Kues HA, Hirst LW, Lutty GA, D'Anna SA, et al. (1995)
Titre
Effects of 2.45 GHz microwaves on primate corneal endothelium.
Journal
Bioelectromagnetics 6:177-188.
Sommaire


Auteurs
Kues HA, Monahan JC (1992)
Titre
Microwave-induced changes to the primate eye.
Journal
Johns Hopkins APL Technical Digest 13:244-255.
Sommaire


Auteurs
Kues HA, Monahan JC, D'Anna SA, McLeod DS, et al. (1992)
Titre
Increased sensitivity of the non-human primate eye to microwave radiation following ophthalmic drug pretreatment.
Journal
Bioelectromagnetics 13:379-393.
Sommaire


Auteurs

Kues HA, D'Anna SA, Oslander R, Green WR, et al. (1999)
Titre
Absence of ocular effects after either single or repeated exposure to 10 mW/cm² from a 60GHz CW source.
Journal
Bioelectromagnetics 20:463-473.
Sommaire


Auteurs

Lu S-T, Mathur SP, Stuck B, Zwick H, et al. (2000)
Titre
Effects of high peak power microwaves on the retina of the Rhesus monkey.
Journal
Bioelectromagnetics 21:439-454.
Sommaire


Auteurs
Yang L, Ge M, Guo J, Wang Q, Jiang X, Yan W. (2007).
Titre
A simulation for effects of RF electromagnetic radiation from a mobile handset on eyes model using the finite-difference time-domain method.
Journal
Conf Proc IEEE Eng Med Biol Soc. 2007: 529
4-7.

Auteurs
Ye J, Yao K, Zeng Q, Lu D (2002)
Titre
Changes in gap junctional intercellular communication in rabbits' lens epithelial cells induced by low power density microwave radiation.
Journal
Chin Med J 115:1873-1876.
Sommaire

Authors
Zareen N, Khan MY, Minhas LA. (2009)
Title
Derangement of chick embryo retinal differentiation caused by radiofrequency electromagnetic fields.
Journal
Congenit Anom (Kyoto). 49(1):15-9

 

Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations