Autres - Régulation de la température

Adair (2001) a constaté que l’exposition à des rayonnements RF dans le dos, à un DAS de 7,7 W/kg, n’a pas provoqué d’élévation de la température corporelle centrale, malgré des hausses localisées de la température sur la peau. Adair et ses collègues ont publié une série d’articles sur la fluctuation de la température sous l’effet des champs RF, dans différentes situations expérimentales. Ces études sont citées en référence dans la section « Ressources ».

Selon Straume (2005), l’élévation de la température dans l’oreille externe, durant l’utilisation d’un téléphone cellulaire, est due à l’effet isolant du téléphone et à la dissipation de l’énergie électrique, l’exposition aux radiofréquences n’y contribuant pas de façon significative. Paredi (2001) a observé des élévations localisées de la température, mais n’a pu établir de distinction précise entre les diverses causes possibles. Enfin, selon Anderson (2007), l’élévation de la température de la joue, observée durant l’utilisation d’un téléphone cellulaire, est due en grande partie à la conduction thermique depuis le combiné, les rayonnements RF n’y contribuant qu’en faible partie.


Auteurs

Anderson V, Rowley J.
Titre
Measurements of skin surface during mobile phone use.
Journal
Bioelectromagnetics 2007;28:159-162.
Sommaire>


Autheurs

Adair ER, Mylacraine KS, Cobb BL.
Titre
Human exposure to 2450 MHz CW energy at levels outside the IEEE C95.1 standard does not increase core temperature
Journal
Bioelectromagnetics 2001;22:429-439.
Sommaire>


Autheurs
Paredi P, Kharitonov SA, Hanazawa T, Barnes PJ
Titre
Local vasodilator response to mobile phones
Journal
Laryngoscope 2001;111:159-162.
Sommaire>


Auteurs
Straume A, Oftedal G, Johnsson A.
Titre
Skin temperature increase caused by a mobile phone: A methodological
infrared camera study.
Journal
Bioelectromagnetics 2005;26:510-519.
Sommaire

Accueil             Liens              Carte du site               Contacez-Nous
© Centre McLaughlin Centre d'évaluation du risque pour la santé des populations